PROJET.

Constats

Plusieurs mouvements citoyens crient leur ras-le-bol de voir l'état désastreux de leur environnement.
Le problème des déchets le long des lieux publics est tellement gigantesque que les communes sont impuissantes à le résoudre seules. Plusieurs citoyens sont prêts à donner de leur temps pour aider les autorités à prendre en charge une partie de ce problème.
L'union ne fait-elle pas la force ? Alors pourquoi pas une alliance citoyens - communes pour prendre le problème à bras le corps?

Nettoyage des rues, chemins, routes, places, fossés des villages de Falmagne et Falmignoul.

C'est une première étape! Nous tenons à rendre nos deux villages exempts de dépôts d'ordures. Pour réaliser cela, chaque bénévole a choisi un endroit qu'il s'engage à nettoyer au moins une fois par mois.
Le matériel utilisé est fourni par la Région Wallonne via le portail "Wallonie Ambassadeurs Propreté". Armés de gants, de pinces, de gilets spécifiques et de sacs, les ordures sont récoltées sans relâche.
Une fois leur travail effectué, les bénévoles informent le responsable qui centralise toutes ces données dans un tableau répertoriant chaque rue, chaque route, chaque chemin et chaque place dans un tableau récapitulatif.
Les sacs sont centralisés à un endroit spécifique, déterminé par un responsable et l'éco-conseiller de la commune. Car ce sont les ouvriers de la ville qui embarquent la "récolte" lors d'un jour déterminé.

Etendre le projet à la ville de Dinant.

Dans une seconde phase, nous espérons étendre l'expérience à l'ensemble des villages et de la ville de Dinant, sous la tutelle des autorités communales. Nos élus responsables, se doivent, à notre sens, de mettre tout en oeuvre pour que notre environnement redevienne agréable et non pollué. Nous leur offrons, par notre action, un bel exemple de collaboration entre citoyens, commune et région.

Contaminer les autres communes

Les autres communes vont être contactées pour leur expliquer notre projet en espérant qu'elles s'engagent également dans l'aventure. Peu importe la manière, mais si notre expérience fonctionne à Dinant, pourquoi ne fonctionnerait-elle pas ailleurs. Le ras-le-bol est généralisé, il suffit d'évoquer le sujet autour de soi pour le constater.

Etablir une consigne pour les cannettes et les bouteilles en plastique.

Le système expérimental actuel de collecte des cannettes pour 0,05 euros en Région Wallone ne nous satisfait pas. Non seulement il n'est applicable pendant 2 ans qu'à une vingtaine de communes, mais de plus il récompense les ramasseurs, sans conscientiser les pollueurs. En région flamande et bruxelloise, c'est encore pire, rien n'est mis en place.

Et pourtant, il suffit de voyager dans d'autres pays de l'Union Européenne pour constater que le système de consigne pour les cannetes et les bouteilles en plastique fonctionne. Les routes et les lieux publiques de ces pays sont beaucoup plus propres qu'en Belgique.
Ce système fonctionne d'ailleurs relativement bien en Belgique avec la majorité des bouteilles en verre , alors pourquoi pas avec les autres contenants?

Nous allons dès lors proposer aux autorités de Dinant et des autres communes wallonnes, flamandes et bruxelloises de s'allier pour exiger de leurs autorités politiques respectives d'instaurer une consigne d'au moins 0,20 euros à l'achat pour les cannettes et bouteilles en plastique.

Contact : Benoît Embrechts Falmagne
Mail : benoit.embrechts@belgacom.net